Les études de Pharmacie

Organisation des études de pharmacie

Les études de pharmacie durent entre 6 et 10 ans après l’obtention du baccalauréat. Elles commencent par la PASS et la L.AS. Si l’étudiant obtient un classement suffisant, il pourra entrer en 2e année de pharmacie. Des enseignements communs à tous les étudiants s’étendent de la 2e jusqu’au milieu de la 4e année. Ensuite, chaque étudiant intègre la filière qu’il aura choisie.

Les différents cursus présentés ici peuvent être complétés par des Masters, des Diplômes Universitaires (D.U), des Écoles de Commerce ou autre. Ces schémas sont une vision générale des études de pharmacie, il peut exister certaines spécificités selon les Unités de Formation et de Recherche (U.F.R.).
 Plus d’informations sur le site : https://mastersdu.anepf.org/.

Organisation des études de pharmacie

PASS & L.AS

Suite à la loi de juillet 2019 relative à l’organisation et à la transformation du système de santé : la PACES (Première année Commune aux Etudes de Santé) et le numerus clausus ont été abolis et remplacés par un parcours accès santé et une licence avec option accès santé.
Cette réforme a été
conçue dans l’optique de diversifier les profils d’étudiants accédant aux études de santé, d’éviter le redoublement et de faciliter la réorientation de l’étudiant en cas d’échec au concours.

Le PASS (Parcours Accès Santé Spécifique) et la L.AS (Licence Accès Santé) sont deux parcours différents permettant tous deux d’accéder à une deuxième année de santé (Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie, Kinésithérapie). Ils sont accessibles après inscription sur Parcoursup.
Le système de PASS et L.AS se base sur la notion de portail tel qu’il peut exister dans les licences des autres disciplines. La réforme consiste à associer une partie d’enseignements santé, et une partie d’enseignements autres (exemple : biologie, droit, économie, …) propres à chaque université.

Le PASS est une année composée d’enseignements santé en grande partie (majeure) et d’enseignements autres hors santé (mineure).
A l’inverse, la L.AS est composée en majorité d’enseignements hors santé (majeure) et d’enseignements santé (mineure).

À l’issue de cette année, l’étudiant est amené à candidater aux études de santé. L’accès aux études de santé se fait après des épreuves écrites et orales.

Plusieurs cas sont possibles :

– L’année est validée (> 10/20 de moyenne générale) mais l’étudiant n’est pas accepté en filière de santé. Il a la possibilité d’entrée en LAS2 (avec la partie licence correspondant à celle de sa première année) ou en formation paramédicale pour les PASS.
L’année est validée et l’étudiant dispose des notes nécessaires à l’accès aux filières de santé : il est alors admis dans la filière de son choix.
– L’année n’est pas validée (< 10/20 de moyenne générale), l’étudiant en LAS1 redouble sa LAS1. Par contre, l’étudiant en PASS ne peut pas redoubler son année. Il doit retourner sur Parcoursup et pourra candidater à une LAS1 ou LAS2, une fois qu’il aura validé une année universitaire (60 crédits ECTS).

Si après avoir utilisé ses 2 chances l’étudiant n’est pas accepté dans les études de santé, son parcours va automatiquement s’orienter vers la licence qu’il aura suivi depuis sa première année.

 

L’abolition du Numerus Clausus (NC) a été une des mesures phares de cette réforme. Néanmoins, l’accès aux études de santé reste sélectif avec la mise en place du Numerus Apertus qui permet aux facultés de choisir leur effectif d’admission en 2e année (celui-ci est relativement cadré car chaque faculté reçoit un seuil minimal de places à faire pourvoir obligatoirement).

Une fois admis dans la filière pharmacie, l’étudiant poursuit son cursus d’études (entre 5 et 9 années supplémentaires à réaliser).

Le Diplôme de Formation Générale en Sciences Pharmaceutiques (DFGSP)

Le Diplôme de Formation Générale en Sciences Pharmaceutiques commence après la première année (PASS/L.AS) et comprend les 2ème et 3ème années des études pharmaceutiques.
Le Diplôme de Formation Générale en Sciences Pharmaceutiques et le Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Pharmaceutiques contiennent tous deux un tronc commun d’enseignement qui correspond à ce que tout pharmacien doit avoir appris, quelle que soit sa spécialité future.
Le programme est défini sur le plan national et comprend un tronc commun obligatoire qui doit compter pour 80% à 90% des E.C.T.S.

On retrouve également des unités d’enseignement librement choisies ou des unités d’enseignement libre pour un nombre d’E.C.T.S. entre 3 et 6.
La répartition horaire des différentes unités d’enseignement est laissée à la discrétion de chaque U.F.R.. Dans l’esprit du processus de Bologne chaque semestre universitaire doit comporter environ 250 heures de cours magistraux / enseignements dirigés / travaux pratiques.

Le Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Pharmaceutiques (DFASP)

Le Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Pharmaceutiques comprend la quatrième et la cinquième année des études de pharmacie. Il permet à l’étudiant de se spécialiser progressivement dans les disciplines de son choix et le prépare progressivement à un exercice professionnel particulier à orientation officinale, industrielle, hospitalière ou de recherche.

Le Certificat de Synthèse Pharmaceutique (C.S.P)

Il s’agit d’un examen destiné à vérifier les compétences acquises par les étudiants au cours des enseignements communs du premier cycle et du deuxième cycle ainsi que leur capacité à synthétiser leurs connaissances. Il s’organise à la fin des enseignements correspondant au tronc commun.
Ce certificat, dont l’évaluation s’effectue en partie par des épreuves orales, fait appel à des mises en situations professionnelles ou à des études de cas inspirées du milieu professionnel.

Les stages

Un stage professionnel d’initiation à la pratique officinale de quatre semaines à plein temps en officine permettant à l’étudiant.e de prendre un premier contact avec les réalités de la profession est réalisé soit entre la première année (PASS/L.AS) et la deuxième année soit entre la deuxième et la troisième année.

Deux stages d’application d’une durée minimale d’une semaine sont réalisés au cours de la troisième année puis au cours de la quatrième année ayant pour objectif la mise en place des enseignements thématiques.

La cinquième année de pharmacie est appelée hospitalo-universitaire. C’est durant cette année que les étudiants réalisent un stage (dans les services cliniques, de biologie, et la pharmacie à usage interne de l’hôpital), et ce pour 5 à 6 mois temps plein. Selon la spécialité choisie par l’étudiant et l’organisation de la Faculté, l’étudiant peut faire son stage en temps plein ou en mi-temps. Ce stage permet à l’étudiant de prendre place dans le milieu hospitalier et de travailler avec les autres professionnels de santé. La mise en place du service sanitaire est organisée sur la durée de ce stage hospitalo-universitaire.

Le troisième cycle :

Le 3e cycle des études pharmaceutiques s’étend sur une durée allant de 1 à 5 ans en fonction de la filière choisie.
Le cycle court concerne les filières officine, industrie et recherche tandis que le cycle long concerne la filière internat (pharmacie hospitalière et biologie médicale).

Officine : l’année universitaire est partagée entre formation officinale et stage à l’officine de 6 mois.
Industrie et Recherche : possibilité de suivre un master 2, un double cursus ou d’intégrer une école pour valider cette 6e année.
Pharmacie Hospitalière : internat de 4 ou 5 ans selon l’option choisie. Pharmacie Hospitalière Générale (4ans), Développement et Sécurisation des Produits de Santé (4ans) et RadioPharmacie (5ans).
Biologie Médicale : internat d’une durée de 4 ans avec le choix entre 5 spécialités : Biologie Générale, Médecine Moléculaire – Génétique – Pharmacologie, Hématologie-Immunologie, Agents infectieux et Biologie de la Reproduction.

Une fois le 3e cycle validé, l’étudiant devra soutenir une thèse afin d’obtenir le diplôme d’État de Docteur en Pharmacie, qui lui permettra de s’inscrire à l’Ordre des Pharmaciens et d’exercer.

Les étudiants qui suivront la filière internat ou qui souhaitent poursuivre leur formation dans certains domaines (notamment dans l’industrie ou la recherche) auront accès à des formations spécifiques au-delà de la 6ème année de durées variables en fonction de la profession vers laquelle ils se destinent.

ANEPF – Association Nationale des Etudiants en Pharmacie de France

4, avenue Ruysdaël

75008 Paris – France